Communiqué Briançon - Hôpital

Publié le par Fédération PS-05

Des bruits alarmistes sur l'hôpital ?

 

 

De nouveaux bruits alarmistes circulent sur l'imminence d'une mise en œuvre des préconisations de l'audit du Cabinet P.H.M.E. dévoilé en août 2010. Ces bruits concernent pour l'essentiel les suppressions d'emplois qui selon cet audit devraient se situer à 130, ce qui est intolérable…

 

Dans un communiqué du 16 décembre dernier, le Parti Socialiste du Pays Briançonnais s'était déjà insurgé contre "cette variable d'ajustement" préconisée par ce Cabinet pour améliorer la situation financière de l'hôpital.

 

L'inquiétude des personnels est palpable ; il faut arrêter de créer les conditions d'une panique générale, en relayant des rumeurs exagérées à ce jour. Aujourd'hui des négociations sont en cours et en attendant les propositions qui seront faites, il faut arrêter d'envisager la politique du pire.

 

L'ensemble des personnels de l'hôpital doit pouvoir travailler dans de bonnes conditions et ne pas subir, par des annonces inconsidérées, un stress diffus mais permanent préjudiciable à la qualité de leur travail et à la satisfaction des patients.

 

Pour le Parti Socialiste du Pays Briançonnais, les discussions en cours avec nos amis italiens, vont favoriser le développement de complémentarités entre les hôpitaux de Briançon et de Suse en matière de santé publique, et permettre d'améliorer l'équilibre budgétaire et financier de l'hôpital.

 

Gérard FROMM, Président du Conseil de Surveillance de l'hôpital, participe à l'élaboration de ce partenariat avec tous les acteurs français et italiens concernés dont l'Agence Régionale de Santé de la P.A.C.A. et son homologue du Piémont,

 

C'est pourquoi, le Parti Socialiste adhère totalement à cette démarche et restera plus que jamais vigilant et attentif à l'évolution de ce dossier vital pour la région.

 

La Section du Parti Socialiste Briançonnais

Publié dans Communiqués de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article